• Brigitte Fils

Villers La Ville et son vignoble

Villers la Ville est très connue pour son Abbaye que tu peux visiter tout au long de l’année, sachant que ce n’est plus vraiment une Abbaye, mais bien « une ruine » mais pas n’importe quelle ruine. C’est vraiment un bel endroit à visiter. Ça vaut le détour comme on dit. Je suis allée la visiter et tu trouveras dans ma vidéo, un endroit très agréable, une belle ballade à faire. Et si tu passes en été, il y a chaque année une beau spectacle en extérieur. Ok, il faut qu’il fasse beau, mais si c’est le cas, c’est magique.



Mais Villers la Ville, ce n’est pas que de belles ruines, certes bien entretenues par l’Etat et où beaucoup de visiteurs passent chaque année, mais aussi des vignes en terrasses. Ça donne envie de les découvrir. C’est d’ailleurs ce que j’ai fait.


Déjà les moines dans les années 1300 avaient crée un petit vignoble, mais avec toutes les invasions, il n’en reste plus rien.


C’est certainement sachant qu’il y avait déjà eu des vignes et dans le but d’améliorer le site, qu’il a été décidé de replanter des vignes, pas nécessairement au départ pour en produire du vin, vu qu’alors en Belgique, dans les années 1990 – 1995, le vin belge était loin d’être reconnu comme il est de nos jours, mais juste pour le paysage.


Et c’est Christophe Waterkeyn, qui déçu de son travail dans une multinationale, décide de se lancer comme vigneron à Villers la Ville. Quel culot, quand même !! Et on peut dire aujourd’hui qu’il a réussi son pari.


Son secret ?


Avoir de bons fruits pour faire du bon vin !! Et pour ça, il pratique la biodynamie avec des produits respectueux de l’environnement. Pas facile comme décision, mais la magie opère !!


Il parle de 3 magies - « la magie de l’endroit, la magie du groupe qui ne cesse de croître depuis 30 ans et la magie de ce que l’on fait ».


Même si en 2008, il n’y a pas eu de fruits, donc pas de vin, la vigne avait été « étouffée » et en 2012, ce fut le mildiou qui s’est attaqué aux grappes, il n’a pas arrêté d’y croire. Ce n’est pas ces 2 années qui vont faire que les vignes seront délaissées. C’est mal connaître cet homme qui décide à chaque fois de rebooster ses troupes pour encore et encore avancer dans son vignoble.


J’ai eu le plaisir de rencontrer 2 personnes de son staff, des passionnés certainement comme Christophe et ils m’ont fait visiter le vignoble en terrasses. Malheureusement cette année, comme dans beaucoup de vignobles, il y a eu du mildiou, ce qui ne donnera pas une belle récolte cette année. J’ai pu également visiter l’endroit où la production se fait. Petite local, mais tout y est pour un bon vin. Sachant qu’il y a très peu de bouteilles par an.


La vinification


Elle a été inspirée du beaujolais nouveau. Si tu le goûtes, tu auras une explosion de petits fruits rouges en bouche, avec une impression de fruits confiturés.


Les cépages choisis sont le muscaris, le phénix et le régent qui produisent du vin rouge et rosé et même blanc. Le rosé est idéal pour l’apéro, le vin blanc pour les fromages ou même le poulet. Et pour le rouge, à cheval entre le vin de Loire et les vins du Rhône, c’est le vin qui accompagnera à merveille des viandes grillées ou des charcuteries ou même des fromages. Si tu fais la visite, tu pourras le déguster sans problème. Par contre, tu ne pourras pas l’acheter. Ils n’ont pas payé les taxes pour pouvoir vendre leurs productions. Dommage et frustrant à la fois. Les vins sont donc destinés à la dégustation des visiteurs et à ceux qui travaillent pour le vignoble de Villers la Ville. En même temps, lorsque j’ai rencontré ces deux belles personnes, ils méritent de « profiter » de ces bons vins.


Et pour toi qui visite, la dégustation c’est un complément à la visite de l’Abbaye et du vignoble, mais tu ne devras pas sortir ton portefeuille pour acheter, puisqu’il n’y a rien à vendre !!!


Et les médailles ?


Ils peuvent être fières, ils ont eu une médaille d’argent en 2010 dans un prestigieux concours international pour leur vin rouge. Et en 2018, encore une fois l’argent, mais cette fois pour leur rosé.


Alors les ami(e)s, non seulement une belle balade dans les ruines de l’Abbaye, mais aussi une visite du vignoble. Attention pour visiter le vignoble, il faut aller voir sur le site pour réserver avant d’y aller. Voici le site pour t’inscrire : http://www.villers-la-vigne.be


Alors bonne visite…

Les images proviennent de Vistavie50.solutions